8, 9 et 10 novembre 2022 Eurexpo LYON - France Salon Interprofessionnel du Froid et de ses Applications

Entretien avec Julien Dupré – Responsable Efficacité Énergétique et Environnementale – Axima Réfrigération France

Comment réaliser des économies d’énergie grâce aux systèmes de récupération de chaleur et au dispositif CEE ?

La récupération de chaleur sur groupe de production de froid est un sujet qui nous passionne et qui nous interroge depuis plusieurs années notamment du fait des CEE qui l’a mis au premier plan. On se pose souvent la question, quelles sont les économies d’énergie engendrées par la récupération de chaleur sur groupe de production de froid ? Pour débuter notre réponse, revenons sur les échangeurs de récupération de chaleur que nous pouvons installer sur le groupe de production de froid, il y en a trois principaux : condenseur, désurchauffeur et refroidisseur d’huile, les deux derniers sont notamment intéressants pour l’ECS car ils permettent d’atteindre des température entre 55°C et 60°C, le condenseur lui est pertinent pour le préchauffage de l’ECS, le chauffage et le dégivrage. En effet, le condenseur a plus de puissance disponible mais à des températures plus basses de l’ordre de 30°C. Il faut donc partir des usages auxquels on va répondre pour savoir quel organe de récupération de chaleur nous allons installer. Finalement c’est ce que demande la nouvelle fiche de récupération de chaleur dans son étude de dimensionnement préalable entrée en vigueur depuis le 1er octobre 2020.

Il faut indiquer en premier lieu les usages de chaleur auxquels la récupération de chaleur va répondre et le temps de ces besoins de chaleur, ensuite vérifier que nous aurons le froid nécessaire pour pouvoir répondre à ces besoins de chaleurs notamment en hiver car c’est là où l’ensemble des usages de chaleur sera généralement le plus important et où les besoins froid seront les plus faibles et enfin justifier de la concomitance de ces besoins froid et de chaleur sur une période de 24h. N’oublions pas que ces usages de chaleur avant d’être réalisés par notre récupération de chaleur étaient produits par des résistances électrique, des chaudières (gaz, fuel, propane). En conclusion, c’est donc la situation de référence de chacun de ces usages de chaleur qui nous permettra de répondre à la question des économies, combien chaque usage consomme d’énergie en MWh par an et donc quelle quantité d’énergie je peux économiser par an grâce aux échangeurs de notre récupération de chaleur sur groupe de production de froid.

 

Julien Dupré – Responsable Efficacité Énergétique et Environnementale – Axima Réfrigération France