8, 9 et 10 novembre 2022 Eurexpo LYON - France Salon Interprofessionnel du Froid et de ses Applications

Entretien avec Pierre CUPIAL, Responsable Métiers – Chef de projet Technique et Concept, Carrefour Proximité

Carrefour Proximité est forte d’un réseau de 4000 magasins constitué principalement des enseignes EXPRESS, CITY et CONTACT, MONTAGNE, PROXI  allant de 70 m² de surface de vente jusqu’à 1200 m². Nos magasins ont une moyenne de 40 ml de meuble froids. Les Fluides frigorigènes vont bien évidemment des HFC jusqu’au tout récent CO2 et Propane.

Les descriptifs techniques CCTP pour les appels d’offres AO des achats sur les centrales, les installations frigorifiques et les meubles froids permettent de mettre en œuvre toutes mesures permettant de limiter la consommation des futures installations, les fuites éventuelles en fluides frigorigène et donc limiter les changements climatiques au maximum.

Ces changements ont lieu dès lors de la création de nos 150 magasins annuels et lors des remodelings des 300 magasins annuels. Ainsi est privilégiée l’orientation vers les Fluides naturels tels que le CO2 R744 et le propane R290 lors des projets.

Le retour sur investissement ne laisse pas de doute sur la mise en place de portes sur les meubles froids et cela est devenu notre priorité depuis plusieurs années. Avant même la réglementation ECODESIGN sortie cette année, l’appel d’offre sur les meubles froids de 2018 a pris en compte des objectifs et des mesures précises des consommations électriques des meubles faites en laboratoires.

L’objectif étant de baisser au maximum la consommation annuelle des meubles froids des 4500 kWh/ml  des magasins les plus anciens vers les 2000 kwh/ml d’une installation neuve.

Concernant les centrales, la température maximale de la plage de fonctionnement des condenseurs a été relevée de 37,5 à 40°C lors de la saison chaude en été afin de pallier à l’augmentation de température du climat. Nous cherchons également à baisser la température aux alentours des condenseurs avec des toitures de surfaces claires ce qui baisse la température de l’air aux abords du condenseur.  Les sondes de températures permettent également d’écrêter la pression HP Flottante et BP flottante sur les centrales frigorifiques ce qui diminue la consommation. Enfin dernièrement le CCTP a intégré les différentes variantes d’éjecteur en régime semi noyé toujours dans un souci de gain de consommation  de -5% par degré de température d’évaporation. Ainsi en passant de -7°K à -3°K on peut espérer -20 % de gain sur la consommation électrique de la centrale. !!

Ainsi nous avons bon espoir qu’avec le concours de toutes ces mesures, nous limitons notre impact sur le climat et le réchauffement climatique.

Pierre CUPIAL, Responsable Métiers – Chef de projet Technique et Concept, Carrefour Proximité